Infiniment éphémère


D’où je suis le ciel est bleu, bientôt, il sera vert, empli de mille et mille et une feuille, déployée pour s’abreuver de lumière.
Le tableau change de couleur.
Les coucous et les huppes disent au revoir aux rouges gorges, et l’orchestre joue un autre air, qui me donne envie de chanter !
De fêter la vie, alors que d’autres êtres non pas la chance de voir ni d’entendre cela.
De jouir de cet instant présent, parce qu’il est infiniment éphémère …



Vos commentaires logo Vos pensées

caroline

La nature pousse pousse en ce moment. C’est enfin l’heure du réveil après l’hiver.

J’aime beaucoup ce titre « Infiniment éphémère »

Répondre
Fanfan

Je viens de me « promener » sur votre site. Ballade bien agréable, d’où je ressort guillerette. De bonnes énergies. La nature dans toute sa splendeur, sa force, son mystère et sa simplicité aussi ! Vous semblez avoir trouvé votre place au milieu de toute cette harmonie, cela se ressent dans vos créations, vos textes et vos photos.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>