L’enfant nous parle …


Le vent souffle,  sèche les larmes d’humidité ruisselant dans le cœur. Il est doux, préparant la nature à des vents plus mordants, car quand vient le moment, alors la danse est incontournable, le tout se déballe.
L’enfant, caché dans le creux de l’arbre, renaît, se dévoile, il gémit, il crie son silence retenu dans la peur de vivre, et exprime l’être tout entier. Il se libère dans la tempête des mots …!
Et puis le vent retombe, et tout revient à sa place, dans l’exactitude de l’instant présent. Voilà comment l’homme peut se libérer du fardeau enregistré dans la vie de ses entrailles, comment il peut prendre naissance dans le renouveau de ses désirs, dans le tableau blanc de l’immensité du possible.
Si l’on reste prostré, caché à l’intérieur de soi, se faisant croire que tout est « sous contrôle », alors, on passe à côté de quelque chose de merveilleux, un voyage dans l’extraordinaire, la découverte et l’exploration d’une île paradisiaque profondément reliée à l’univers sans frontières, le « je suis moi, et je suis unique ».
Libérons l’enfant en sommeil en chacun de nous, et le regard n’en sera que plus clair. Libérons la nature de nos désirs, et la planète en sera encore plus belle …!
Bonne journée et un gros bisou à tous les enfants de l’univers.

 

Emmanuelle.



Vos commentaires logo Vos pensées


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>